Université de Napierville

Ordre des Chevaliers Hospitaliers de Saint-Lazare




Les exégètes qui se sont penchés sur l'origine de l'Ordre des Chevaliers Hospitaliers de Saint-Lazare ne s'accordent pas tous sur son origine.

Certains le font remonter au IIe siècle avant Jésus-Christ (il aurait porté à ce moment-là un autre nom) avec, comme fondateur Jean Hircan, le fils de Simon le macchabé, bien connu des amateurs de la Bible de Jérusalem.

D'autres mentionnent plutôt le nom de Lazare de Béthanie (IIe siècle de notre ère).

On parle également de saint Basile le Grand qui, vers l'an 370 aurait soumis des moines de différentes tendances religieuses à sa règle.

Chose plus certaine : en 500, on les retrouve en Morée, à Constantinople et à Chypre.

Lors des Croisades, cet ordre, largement monastique, se transforma en une milice de chevaliers lépreux (sic) soumise à la règle de saint Augustin. - Au XIIe siècle, l'ordre se transforma à nouveau et devint alors un ordre religieux à la fois de chevaliers et d'hospitaliers, cette fois-ci soumis au pape. - Au XVe siècle, l'ordre est devenu chapitral et indépendant. - Puis vers le début XVIIe, il se transforme en une société nobiliaire et militaire privilégiée et demeurera tel jusqu'à la Révolution Française. - Supprimé par cette Révolution, il ressuscita sous la Restauration,  le titre de protecteur de l’ordre étant alors donné à Louis XVIII.

Après 1830, les chevaliers de l'ordre - ou ce qui en restait - se regroupèrent encore une fois pour former avec les vestiges de leur organisation une troisième association nobiliaire et se placèrent sous la protection spirituelle des patriarches grecs melchites catholiques d’Antioche, d’Alexandrie et de Jérusalem. Ce protectorat dura jusqu’en 1930, date à laquelle le titre de Grand Magistère fut restauré. En 1980, abandonnant la dénomination d’ «ordre», l’association se dote de nouveaux statuts et prit le titre d’ «Hospitaliers de Saint Lazare».

- Hadrien Monette, s.j. - 15-04


Gare Saint-Lazare - Paris

(Provenance : www.paris.org)

Édifiée en 1851, la gare Saint-Lazare fut dotée de halles métalliques qui allaient inspirer Baltard, l'architecte des anciennes Halles et de l'Église Saint-Augustin - À proximité : le Lycée Condorcet, l'église Sainte-Trinité, le Musée de la vie romantique et le Musée Gustave Moreau.

- Urbain Dieulafoy-Saint-Denis - 15-04


Retour, si vous êtes venu par là, à : Aceto

Sinon voir à : Caïus Marïus Filïus

Ou encore à : La dynastie des Lagides

Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Le Castor ™ - L'organe officiel de l'UdeNap

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0

accueil |  infos  |  pour nous écrire
Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru