Euclide Marshall, une chronologie

Âge Année Faits
1933

Naissance, le 25 décembre, à Napierville (Québec), d'Euclide C. Marshall,  fils d'Alphétus Marshall et petit-fils de Sosthène, Wladimir, Jacinthe, Lorencazio, Tony Marshall dit Marshall le Grand, et de Marie Ophélie Whitman, richissime héritière de la fortune de Max Whitman, inventeur de l'oeillet pour lacets de souliers. - Son parrain est Philémon Vatfair II et sa marraine Madame Philémon Vatfair II. - Il est baptisé le lendemain même sur les fonds baptismaux de la paroisse du Saint-Sépulcre et des Deux Vierges par le curé du moment.

Naissance, la même journée, d'Herméningilde Pérec qui allait, plus tard, devenir son fidèle compagnon, rapporteur, chroniqueur et secrétaire.

Lys Gauty : À Paris, dans chaque faubourg

1 an 1934

Son père avec qui il aura peu de rapports au cours de sa vie est à Paris le premier janvier suivant et l'on peut se permettre de croire qu'il n'a pas assisté à la naissance de ce deuxième fils (il n'était pas là lors de la naissance du premier) mais il y fonde, cette journée-là l'Association des Philologues Amateurs de Charenton-Écoles dont ce nouveau-né va assumer la direction quelques années plus tard.

Tino Rossi : O Corse, île d'amour

2 ans 1935

Mise au point de l'échelle Richter. - La rumba devient la danse à la mode. - Il en sera un des plus grands interprètes.

Mort de Carlos Gardel dont il sera également un des plus grands interprètes.

Son éducation est confiée à une nurse anglaise : Mrs. Fairfax des Fairfax de Wuthering Heights (Lennoxville)

Alibert : Le plus beau tango du monde

3 ans 1936

Visite en compagnie de sa mère le nouveau Jardin botanique de Montréal, fondé par le frère Marie-Victorin, ami de la famille. - Découvre la faune, la flore et la propension que certains insectes ont de vouloir percer la peau de jeunes enfants avec leurs dards. - C'est la seule expérience traumatisante qu'on lui connaît.

Maris Dubas : Mon légionnaire

4 ans 1937

Apprend par coeur les cahiers de La Bonne Chanson de l'abbé Charles-Émile Gadbois, un autre ami de la famille.

Charles Trenet : Y'a d'la joie

5 ans 1938

Débute la rédaction de ses jeunes mémoires.

Fréhel : La java bleue

6 ans 1939

À son père, qui doit faire un discours devant l'Assemblée des Dernières Nations, il fait remarquer que sur le drapeau de la Saskatchewan on peut distinguer un tracteur stylisé, en bas, à droite.

Rina Ketty : Sombreros et mantilles

7 ans 1940 Découverte des grottes de Lascaux dont il lit, fasciné, le compte-rendu dans le New England Petroleum and Domestical Science Journal. - Il les  visitera en 1952.
8 ans 1941

Congrès eucharistique à Trois-Rivières auquel il assiste en compagnie de sa mère. - Y reçoit le sacrement de l'eucharistie.

Jean Sablon : Insensiblement

9 ans 1942 À Québec, chez des cousins, il découvre avec étonnement le tiers-monde et sa pauvreté : le quartier Saint-Roch
10 ans 1943

Voyage en compagnie de son père qu'il ne voit qu'épisodiquement (because les déplacements de ce dernier) avec son frère et sa soeur aînée. - Visite  le Middle puis le Far West et la Californie. - Apprend le maniement du lasso et examine avec attention les "cable cars" de San Francisco.

Charles Trenet : Que reste-t-il de nos amours ?

11 ans 1944

La maison d'édition Fidès commence à publier, à sa demande, les bandes illustrées Hérauts, traductions d'histoires saintes et édifiantes.

Maurice Chevalier : Fleur de Paris

12 ans 1945 Termine ses études primaires. - S'enregistre au Collège des Eudistes Réformés pour les huit ans de son cours classique (qu'il fera, d'ailleurs, en quatre).
13 ans 1946

S'intéresse à l'astronomie et songe un temps à devenir astronaute. - Rédige son premier traité sur les approximations diophantiennes où il insiste particulièrement sur l'approximation des rationnels par les irrationnels. - Rédige une monographie sur Joseph Louis Lagrange et Pierre Simon de Laplace.

Tino Rossi : Petit Papa Noël

14 ans 1947 Traduit en grec Finnegans' Wake.
15 ans 1948

Fin 1948 : termine ses études classiques et décide de se lancer dans les mathématiques pures, les sciences de l'environnement (très peu connues à l'époque) et plus particulièrement dans les ondes séismiques.

Francis Lemarque : À Paris

16 ans 1949 A Londres, au Ralphsbottom Institute for Advanced Accounting Technology où il perfectionne ses connaissances dans la direction d'entreprises et la gestion de personnel.
17 ans 1950 A une exposition de peintures, à New York, une de ses "toiles", "Préparation d'un mur de stucco", est favorablement comparée au "Lavender Mist no. 1" de Jackson Pollock sauf qu'il s'agissait, justement, d'une préparation d'un mur que le jeune Marshall s'apprêtait à enduire de stucco du temps où il était peintre en bâtiment pour payer ses études.

Fin de sa 17ième année,

début 

de sa 19ième

1951

Lit : Broch, Bückner, Goethe, Kafka, Kleist, Thomas Mann, Musil, Rilke, Nietzsche, Joseph Roth, Dos Passos, Faulkner, F. Scott Fitzgerald, Hemingway, Henry James, Melville, Poe, Azuela, Neruda, Onetti, Otavio Paz, Jane Austen, les soeurs Brontë, Conrad, Dickens, James Joyce, Keats, D. H. Lawrence, Malcom Lowry, Virginia Woolf, Bashô, Ca Xueqin, Lu Xun, Shikibu, Tagore, Junichirô, Khalil Gibran, Kazantzakis, Becker, Cervantès, Clarin, Lorca, Lope de Vega, Manrique, Galdos, Andritch, Capek, Gombrowicz, Hasek, Bruno Schulz, Balzac, Camus, Céline, Diderot, Flaubert, Gide, Hugo, Marivaux, Proust, Stendhal, Bernanos, Chateaubriand, Colette, Giono, Huysmans, Malraux, Maupassant, Mirbeau, Rétif de la Bretonne, Simenon, Zola, Cendrars, Cocteau, Drieu de La Rochelle, Giraudoux, Julien Green, Roger Martin du Gard, Montherlant, Breton, Radiguet, Stendhal, Apollinaire, Aragon, Bataille, de Laclos, Madame de la Fayette, Raymond Queneau, Boris Vian, Alain-Fournier,  Voltaire, Buffon, Einstein, Jean Genet, Bernardin de Saint-Pierre, Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Ronsard, Villon, du Bellay, André Chénier, Eluard, Max Jacob, Lautréamont, Mallarmé, Pierre Reverdy, Saint-John Perse, Valery, Supierville, Antonin Artaud, René Char, Robert Desnos, Francis Jammes, Claudel, Valery Larbaud, Marot, Ponge, Prévert, de Vigny, Ariosto, Boccaccio, Dante, Elsa Morante, Pavese, Pirandello, d'Annunzio, Camilo Castelo Branco, de Camöes, da Cunha, Hans Christian Andersen, Ibsen, Strindberg, Kierkegaard, Dostoïevski, Gogol, Pouchkine, Tchekhov, Gorki, Nabokov, Tourgueniev, Daniel Defoe, Alexandre Dumas (père et fils), Homère, Kipling, Jack London, Robert Louis Stevenson, Traven, Jules Verne, Pierre Benoit, Alain-René Lesage, James Fennimor Cooper, Pierre Mac Orlan, Herman Melville, Edgar Rice Burroughs, Daudet, Graham Green, Paul Morand, Giono, Heinrich Mann, Walter Scott, Anatole France, Mérimée, Lewis Wallace, Barbey d'Aurevilly, Théophile Gauthier, Cecil Saint-Laurent, Bougainville, Hérodote, Marco Polo, Jerome K. Jerome, Charles Perrault, Shakespeare, Thomas De Quincey, Mary Shelly, Oscar Wilde, du Maurier, Charles Nodier, Jean Ray, H. G. Wels, Viliers de l'Isle-Adam, Bram Stoker, James Mallahan Cain, Raymond Chandler, Agatha Christie, Simenon, G. K. Chesterton, A. C. Doyle, Isaac Asimov, de La Rochefoucauld, Pascal, Georges Bataille, Lewis Carroll, Ezra Pound, Casanova, Rousseau, Saint-Simon (deux fois), D. H. Lawrence, Trotsky, Stephan Sweig, Léautaud, Jules Renard, da Vinci (les carnets seulement), Amiel, Edmond et Jules Goncourt, Mauriac, Pepys, Bertolt Brecht, Montaigne, Diderot, Madame de Sévigné, van Gogh, Jacques Rivière, Lord Byron, Érasme, Henry Miller, Eschyle, Molière, Racine, Corneille, Sophocle, Beaumarchais, Alfred Jarry, Labiche, Feydeau, de Musset, Sean O'Casey, Eugene O'Neil, Jules Romain, Edmond Rostand, Sartre, Tennessee Williams, Aristote, Collodi, Saint-Exupéry, Mark Twain, Paul Féval, Hergé, George Sand, Homère, Lucrèce, Pétrone, Platon, Virgile, Saint Augustin, César, Salluste, Cicéron, Démosthène, Ésope, Euripide, Tacite, l'oeuvre complète (y compris les inédits) de son grand-père, Marshall le Grand, Plaute, Juvénal, Horace, Tibulle, Ovide, Tite-Live (La vie des douze César), Pline le Jeune et Pline l'Ancien, Suétone, Montesquieu, Montesquiou, Ruskin, Thucydide, Michelet, Orwell, Machiavel, Platon, Michelet, Descartes, Kant, Hegel, Spinoza, Bergson, Confucius, Marx et Engels, Leibniz, Schopenhauer, Épictète, Hobbes, Malebranche, Freud, Renan, sainte Thérèse d'Avila, la Bible, Le Coran, Bossuet, Saint Thomas d'Aquin, Maïmonide, Audubon, Darwin, Fontenelle, Laplace, d'Alembert, Fabre, Poincaré, Brillat-Savarin, Carême, Ali-Bab, Taillevant, Ionesco, Rabelais, Swift, Allais, Boileau, Marcel Aymé, Charles Cros, Sacha Guitry et  cent dix sept biographies diverses, deux cent un volumes d'histoire, deux cent vingt neuf  traités scientifiques, quelques fables de Lafontaine et le dictionnaire encyclopédique Marshall auquel il ajoute des notes qui le font passer de 36 volumes à 58. (Une refonte, dans une édition plus adaptée aux impératifs modernes, portera, en 1986, ce nombre à 72 volumes plus huit suppléments.)

Luis Mariano : Mexico  (repris en 1987 par Evan Joanness)

19 ans 1952

Hécatombe à Brive-la-Galliarde. Le Professeur Marshall, étudiant, y est revendeur d'oignons.

Y met au point sa théorie sur l'origine organique des tremblements de terre.

Participe au Tour de France mais doit abandonner à la huitième étape lorsque les juges de cet événement s'aperçoivent que les freins de son vélo sont bloqués en position fermée depuis le début.

Escalade le Mont-Blanc, visite les grottes de Lascaux, explore divers fijords en Norvège puis en Écosse. - Voyage au Tibet. - Fait la rencontre de Mandraque le Magicien.

20 ans 1953

Ayant en poche son doctorat en Sciences Appliquées (Université de Kharkov) - le plus jeune docteur de tous les temps -, il parcourt l'Europe et l'Asie à la recherche de collaborateurs de son niveau. - Fait la rencontre du Fantôme. - Lui rend visite en Afrique.

De passage à Calcutta (Indes), il en profite pour suivre des cours de chants (tangos) du Mahatma Maharishi Maharasha de Lopez.

A Cracovie, il met au point une technique nouvelle pour extraire le sel du sol. - Cette technique sera plus tard employée pour récupérer celui qu'on retrouve, au printemps, sur les grands boulevards et les autoroutes de certaines parties de la Province de Québec.

Étudie à Londres, puis à Paris et finalement à Venise, le transport routier.

Apprend le maniement du bilboquet chez la Princesse Bibesco.

Étudie le métier de tisseur de tapis en Iran.

Visite la Russie, l'Ukraine et les Balkans.

Participe aux six jours de Shanghai.

Met au point diverses théories pour l'enseignement de la religion et des sciences.

Chargé de cours, puis suppléant, puis professeur-adjoint puis professeur puis détenteur [1] de la chaire de Séismologie Appliquée à l'Université de Napierville

21 ans 1954

Le groupe de recherche en eau potable de l'Université de Napierville, sous sa direction, met au point une formule d'"eau en poudre" qui permettra de distribuer l'eau plus rapidement dans les régions désertiques.

Vacances au Tibet

Mouloudji : Un jour tu verras

Oscar Thiffault : Le Rapide Blanc

22 ans 1955

Garde-chasse en Éthiopie.

Philippe Clay : Le danseur de Charleston

23 ans 1956

Au Japon - écrit son premier roman : Les mémoires d'un Kamikaze.

Épouse, à l'automne, Clara Bibesco-Greffulhe qu'il a rencontré à Paris, en 1953.

René-Louis Lafforgue : Julie la rousse

24 ans 1957

Voyage en compagnie de sa jeune épouse aux Iles Pitcairn, Marshall, Sandwich et en Papouasie.

Naissance de son premier fils, Léonce, qui deviendra missionnaire en Afrique.

Guy Béart : Bal chez Temporel

25 ans 1958 Voyage en France et en Roumanie chez les parents de son épouse.
26 ans 1959

Première invention : celle du boomerang unidirectionnel (qu'il attribue à ses collaborateurs).

Publication de ses premiers souvenirs sous le titre de "Les pas sureffacés" (en collaboration avec Madame Marshall)

Naissance de son deuxième fils, Fortin.

Rencontre Edward Enos Canutt sur le plateau de Ben Hur.

27 ans 1960

Ouvre un atelier de chasseur de pierres dans le Passage Choisy, à Paris.

Crée pour l'édification des enfants du voisinage le club de baseball "Les terreurs de l'apocalypse" qui deviendra membre de la ligue de Cinq Paroisses des Jardins de Napierville. - Il en est, la première année, le joueur étoile. 

Naissance de son troisième fils, Copernique qui deviendra, plus tard, l'éminent professeur qu'il est en train de devenir.

Bobby Lapointe : Aragon et Castille

28 ans 1961 Rédige ses premières théories dans le domaine du transport routier
29 ans 1962

Rencontre Bernard Dimey lors d'un voyage en Sicile où il est allé étudier les secousses séismiques dues à l'Etna en compagnie de son fils Léonce.

Henri Salvador : Syracuse

30 ans 1963 Découvre, avec ses plus proches collaborateurs, le bacille du tremblement de terre. - Voir à Uldéric Godefroy de Labranche.
31 ans 1964

Période musicale : compose ses premières sonates ; enregistre les lieder de Hugo Wolf en s'accompagnant à l'accordéon musette ; lors d'une séance d'enregistrement exceptionnelle, il joue tous les instruments et chante toutes les voix de la Symphonie des Mille de Mahler ; donne divers concerts dans les régions de Napierville, de Saint-Romuald-d'Etchemin et d'Esch-sur-Sûre parmi lesquels il exécute pour la plus grande joie de tous le Silence de John Cage, la Samba sur une seule note et diverses pièces de piano bastringue sur un trombone en osier.

Boris Vian : Le déserteur

32 ans 1965

Visite la Belgique et le Luxembourg en compagnie de son épouse, de Monsieur et Madame Philémon Vatfair III et de Monsieur et Madame Placide C. Fair.

Jacques Brel : Amsterdam

33 ans 1966

Dernière participation au grand tour du lac des Esclaves (cyclo-bowling) mais participe cette année-là, avec les membres du Regroupement des Alpinistes de la Hollande et de la Belgique, à l'ascension du Kilimanjaro, un bras attaché dans le dos.

Phase Oulipo : récrit l'Apocalypse de Saint-Jean sans les lettres "i" et "m", les neuvième et treizième lettres de l'alphabet ; récrit Phèdre de Racine sans rimes, le Journal d'André Gide sans plus-que-parfait du subjonctif, etc., etc.

34 ans 1967

Le 16 juin, angle Clark et Avenue des Pins, à Montréal, il assiste à l'enregistrement du disque "Noël en groupe" (avec les Classels, Les Distingués, les Mersey's, etc.), en attendant l'autobus. - Voir à Noël, section disques.

Fouilles au Caraguay. - Voir à Cuarani.

Jos Dassin : Les Dalton's

35 ans 1968

Plusieurs années après la publication de son premier roman (voir en 1956), il renoue avec la fiction et publie, chez Vatfair-Fair Publishing, un grand roman d'aventures intitulé : La revanche du décapité.

Claude François : Comme d'habitude

36 ans 1969

Les Beatles changent le nom de leur chanson "Marshall's Silver Hammer" à "Maxwell's Silver Hammer" par respect pour sa personne.

Mort de son père, Alphétus Marshall.

Début de son rectorat à l'Université de Napierville.

Johnny Halliday : Que je t'aime

37 ans  1970 

La Troupe Théâtrale Marshall qu'il a fondée en 1960 et qui se spécialise dans la représentation de pièces classiques sur voies ferrées reprend, à l'occasion du 108ième anniversaire de sa création, Oedipe à Ste-Anne de Bellevue de Marshall le Grand auquel il a ajouté trois actes et dix-sept tableaux. - Les costumes et décors sont de son fils Léonce, arrière-petit-fils de l'auteur.

Assiste à l'enterrement de Charles de Gaulle  (premier porteur).

Publie son opuscule sur «La résolution exacte ou approchée d'un duel stratégique fini avec quelques notions sur la théorie du duel infini»

Deuxième série de fouilles au Caraguay.

Jean Ferrat : Aimer à perdre la raison

Jacques Dutronc : L'Arsène

38 ans 1971

À Cockforsters et à Waterford-Junction puis à New Cross, Morden et Healing-Broadway, il fait partie du jury du Grand Prix de la Cascade des Nations où il rencontre Olaf de Huygens-Tremblay qui y interprète (sauts en longueur et triples saltos) un poème attribué à Sully-Prud'homme intitulé : "Borne-fontaine, morne plaine.". Ce Huygens-Tremblay allait devenir, en 1975, le détenteur  - voir note 1 - que l'on sait.

Léo Ferré : Avec le temps

39 ans 1972

Premier rapprochement fait entre les caveaux des "Le Hideux" et des "La Terreur" au cimetière du Père Lachaise (à son initiative).

Écrit et rédige Le Jazz, mode d'emploi - Presses de l'Université de Napierville.

Crée le béton Marshall M-103.

Daniel Guichard : La tendresse.

40 ans 1973

Dessine les plans de la Place Marshall. - Y sculpte la statue de la déesse du haut-savoir.

Sacha Distel : La belle vie

41 ans 1974

Finaliste, section des aînés, au concours international du Bilboquet amateur à Valparaiso.

Dalida : Gigi l'amoroso

42 ans 1975

Refuse le rôle du Condor dans le film du même nom "Three Days of the Condor" que son ami Sydney Pollack se prépare à tourner avec Faye Dunaway et Max von Sydow. "Trop vieux pour ce genre de choses, dit-il en riant. Déjà que j'ai refusé le rôle du parrain à Coppola parce que je me trouvais trop jeune..."

Serge Lama : Je suis malade

43 ans 1976

Met le point final à son étude sur les "Anglicismes dans la région de Sutton" qui sera publié en 26 volumes en 1978.

Renaud : Laisse béton

44 ans 1977

Refuse, pour raison humanitaire, le prix Kalinga, la plus haute distinction internationale dans le domaine du journalisme scientifique. - Ce prix, cette année-là, est remis à son ami Fernand Séguin.

Michel Sardou : je vais t'aimer

45 ans 1978

Dessine les plans du Centre d'Accueil de l'Université de Napierville et de la Salle Marc Ronceraille.

Julien Clerc : Ma préférence

46 ans 1979

Renversement du Schah d'Iran, Mohammad Reza, à qui il avait souvent reproché sa politique en matière d'éducation. - La venue de son successeur, l'ayatollah Khomeyni, le force pour la première fois à fournir ses talents de stratège (bilboquet quadri-dimensionnel) au Gouvernement américain avec qui il entretiendra divers rapports - qui demeurent toujours secrets - jusqu'en 1991.

Francis Cabrel : Je l'aime à mourir

47 ans 1980 Éruption du mont St. Helens aux États-Unis. - Il faudra cinq ans et une quasi enquête sénatoriale avant que cette éruption ne soit pas rattachée aux expériences en séismologie appliquée que lui et ses élèves conduisaient à ce moment-là sur la montagne voisine.
48 ans 1981

À l'occasion de son vingt-cinquième anniversaire de mariage, il fait, du début de mars à la fin de ami  le tour du monde avec son épouse, Clara Bibesco-Greffulhe, en passant par les Îles Shetland, la Mauritanie (Césarienne et Tingitane), le Cambodge, les Îles Marshall et le Wyoming. - Partout où ils passent, c'est le délire. - Il passe ensuite l'été chez les Diesbach à Newport (Rhode Island) qui hébergent chez eux un peintre en qui il reconnaît beaucoup de talent et qu'il encourage fortement : Rowan Hopkins.

Président d'honneur du concert inaugural annuel de la S.B.E.C.M.A.N. (Société Bénévole et Contemporaine de Musique Ancienne de Napierville) - Salle Marc Ronceraille.

49 ans 1982 Remplace le Dr. Akio Mitamura qui joue le rôle d'un jgagnongénéral mongol dans Conan, le Barbare de John Milius (scènes où les dialogues ont une certaine importance).
50 ans 1983 Rédige divers feuilletons pour la CNAP et la CCAP, "histoire, dit-il, de conserver la main"
51 ans 1984

Met au point, à la demande de son ami James Cameron, certaines cascades pour le compte du double d'Arnold Schwarzenegger dans un film qui n'aura aucune suite : Terminator d'après un scénario de Harlan Ellison : Le démon à la main de verre.

Daniel Lavoie : Ils s'aiment

52 ans 1985 Année sabbatique : il en profite pour préparer des conférences, mettre à jour son journal, ses mémoires et rédiger un traité d'astronomie populaire.
53 ans 1986 À la fin du mois de mai, une chute de grêlons de la taille de balles de tennis augmente la valeur des bâtiments de l'Université de Napierville de plusieurs milliers de dollars.
54 ans 1987

Une pluie diluvienne s'abat sur la ville de Montréal le 14 juillet. Plutôt localisée, cette pluie n'affecte pas la valeur foncière des installations de l'UdeNap. - Rencontre Roger V. Landry, le futur as-reporter du Castor de Napierville.

Vanessa Paradis : Joe le taxi

55 ans 1988

La naissance du DOS, quinze ans de réflexions, série d'interviews avec des personnes de marque - 728 pages, Vatfair, Fair Publishing, 1988.

Patrica Kaas : Mon mec à moi

56 ans 1989 Étude sur les motets polyphoniques de Lassus (12 volumes) Vatfair, Fair Publishing
57 ans 1990 Début de ses lunchs-causeries au Bar*** sur la rue Saint-Denis, en face du Théâtre qui porte le même nom. - Ces causeries allaient faire l'objet de six cent vingt trois chroniques (de la plume d'Herméningilde Pérec), toutes parues dans la Gazette de Saint-Romuald-d'Etchemin et d'Esch-sur-Sûre.
58 ans 1991

Voyage en France, en Belgique et dans la partie septentrionale de la Hollande. - Y fait plusieurs rencontres intéressantes dont le Baron Gunther von das Grossegomme de l'Institut, très intéressé par son béton anti-séismique (le Marshall M-103, fabriqué à partir de sable mouvant), du président de l'Association des Alpinistes des Pays-bas, etc., etc.

Ginette Reno : L'essentiel

59 ans 1992 Invité honoraire des Ramoneurs Manchots de Lots-Renversés, il y donne une série de conférences sur les hexamètres dans la poésie de Juvénal.
60 ans 1993 Publie un volume de mots ayant approximativement le même sens devant servir à la rédaction de thèses multi-disciplinaires et qui deviendra plus tard le Dictionnaire de Synonymes Marshall.
61 ans 1994 Séries de suggestions dans le domaine du transport en banlieue.
62 ans 1995 Écrit une série de cinquante-deux articles pour le compte de la Gazette de Saint-Romuald-d'Etchemin et d'Esch-sur-Sûre, chacun de ses articles étant basé sur une conférence qu'il a donnée depuis 1945. - Voir ci-joint.
63 ans 1996

Visite des régions dévastées par des inondations au Saguenay puis tournée dans le désert de Gobie.

Daniel Bélanger : Quatre saisons dans le désordre

64 ans 1997 Multiples conférences en Beauce, au Zaïre et dans certains quartiers d'Oslo.
65 ans 1998

Du 5 au 9 janvier : la pire tempête de verglas qu'ait connu le Québec s'abat dans la région du sud-ouest, plongeant Napierville et ses environs dans la noirceur la plus totale, sauf pour ce qui est du quartier universitaire grâce aux crayons lumineux du Professeur et aux boules de cristal qu'il a fait installer dans tous les immeubles. - Ces boules, grossissantes, multiplient par dix la lumière que dégagent les crayons du Professeur. - Leur fonctionnement est assuré par des génératrices.

Annonce son intention de se retirer de la vie publique et de consacrer le reste de sa vie à donner des conférences sur des sujets divers à Montréal et ailleurs.- Doit abandonner ce projet devant les protestations qui s'élèvent de toutes parts.

66 ans 1999 Voyage en Italie où il renoue connaissance avec divers savants spécialisés dans le domaine des verres grossissants.
67 ans 2000 Premier récipiendaire de l'Ordre Marshall
68 ans 2001 Conçoit, dresse les grandes lignes et supervise ce site.

Retour, si vous êtes venu par là, à : la descendance d'Éléazar Marshall

Sinon, voir à : Sushema Amagashi

Ou à : Raoul Jean Bienmis


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru