Laurier-Station

Une ville à la campagne

Municipalité créée en 1951 faisant originellement partie du territoire de Saint-Flavien Paroisse et située entre Saint-Romuald-d'Etchemin et Napierville, en bordure de l'autoroute 20.

Elle doit son nom à Sir Wilfrid Laurier (Saint-Lin, Québec, 1841 - Ottawa 1919, premier ministre du Canada de 1896 à 1911) et à la station de chemin de fer du Canadien National construite à cet endroit vers la fin du XIXe siècle pour favoriser le transport de bois franc.

À noter a ucun rapport entre ce Wilfrid Laurier et Sir A. Plancher, dit "Laurier", de Weaver Siding, en Nouvelle-Ecosse, inventeur de la corde A. Linge contrairement à la légende populaire qui veut que ce A. Linge, dont l'histoire a, depuis longtemps, perdu la trace, en aurait été l'instigateur et qui n'aurait été, lui, que l'inventeur de la pince portant son nom.

Son épouse fut longtemps une cantatrice hors-pair (nous parlons de Lady A. Plancher).

Son interprétation de "La fille du régiment" est restée légendaire.


Retour, si vous êtes venu par là, à : Beaudoin II de Jérusalem

Sinon, voir à : Auguste Dorchain

Ou encore à : Pondichéry


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru