Arianisme

Arius d'Alexandrie


L'arianisme est une hérésie qui consiste à nier la consubstantialité du Fils avec le Père et, de ce fait, la divinité du Christ qui s'y trouve considéré n'être qu'un témoin de Dieu

Elle a, pour origine, Arius d'Alexandrie (256 à 336) qui déclancha, en quelques années une des crises les plus graves de l'Église chrétienne dont le Dieu était rabattu au rang des dieux romains permettant ainsi à l'empereur de dicter ses lois et ses coutumes.

Aux côtés d'Arius, les penseurs de l'arianisme furent : Eusèbe de Nicomédie, Eunomius, l'antipape Félix II (353-365), l'archevêque Wulfila, le patriarche de Constantinople Macédonius (342-346 et 351-360), le patriarche Eudoxe d'Antioche (360-370) et Démophile.

L'arianisme fut condamnée par les évêques et cardinaux réunis au concile de Nicée(325) et une autre fois par ceux qui participèrent au concile de Constantinople en 381.

- Cornelius Chasuble, q.t.


Retour, si vous êtes venu par là à : Ignacia Aphérèse

Sinon voir à : Catéchèse

Ou encore à : Pierre G. Harmant


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru