Institut de Point-aux-Trembles

Fruit de la volonté de Mademoiselle Ignacia Aphérèse, l'Institut de Pointe-aux-Tremble est une société d'édification à but non lucratif dont le but est de fournir de l'aide technique à ceux qui ont à coeur le rayonnement de la française langue dans le monde.

Largement dépendante de la Fondation Vatfair-Fair pour l'Avancement de la Française Langue [1] en ce qui concerne le financement de ses activités, cet institut consacre le tiers de ses effectifs à des levées de fonds qui elles-mêmes génèrent suffisamment de capitaux pour employer à temps plein (ou plein temps) cent vingt personnes dont plus de dix (souvent douze et, certaines années, treize) sont généralement disposées à répondre aux nombreuses demandes de renseignements relatifs, entre autres, à des règles élémentaires de grammaire telles que celles relatives aux accords des verbes pronominaux non réfléchis, à l'accord de certains participes, à la concordance des temps des verbes irréguliers, à la ponctuation, à la signification réelle des mots «descendre» et «monter» et au pluriel des mots en «al», le Professeur y allant souvent de sa régulière contribution.

[1] Souvent écrit sans cédille.

- L'éditeur


Retour, si vous êtes venu par là, à : La Manic

Sinon, voir également à Littré

Ou encore à : La Présentation


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru