Alcide Slow Drag Pavageau

Barman de métier (on lui doit, entre autres, la création du Sauternes-Clamato, du Chablis-Chocolaté et de la Bière-Pression-Croissant), la vie d'Alcide "Slow Drag" Pavageau a été d'un calme inusité comparativement à celle de son grand ami, Alidor "Peg" Donato dont il a été, de tout temps, le constant supporteur. (1)

Il a été - nous venons de le dire - barman puis, pendant quelques mois, contrebassiste dans un orchestre de jazz progressiste (l'orchestre était progressiste, le jazz un peu moins (2)) avant d'entrer au service de son père (3), revendeur de voitures de seconde (et même de tierce) main, là où il a toujours vécu, c'està-dire  dans le centre même du quartier universitaire de Napierville, près de l'entrée de l'Université (voir à "Renseignements généraux" et à Emplacement).

On l'a vu souvent en compagnie du Professeur, de Madame Fawzi Malhasti et de l'Alidor, ci-dessus nommé, au Bar*** sur la rue Ontario (4), à Montréal,mais c'est dans son atelier-salle-de-montre-bureau-garage de l'Avenue du Grand Marshall qu'il a passé les vingt dernières années à diriger son personnel, planifier, organiser et obtempérer.

Ses contributions aux diverses sociétés de bienfaisance de Napierville (dont le Ladies of the Evening Morning Club (5)) sont légendaires.

Son amour pour la chanson Country est également légendaire.

Atteint de scepticisme aigu, il est, de tous les fidèles du Professeur, sans doute celui qui a le plus contribué à l'élaboration de ses théories les plus explicites.


(1) Qu'on me pardonne l'anacoluthe [disparue lors d'une révision préliminaire de ce texte] - Note du traducteur

(2) Cf. : "Le Jazz, mode d'emploi" - Euclide Marshall - Presses de l'Université de Napierville (1972).

(3) Alcide "Fast Tempo" Pavageau.

(4) Bar à propos duquel il a toujours été dit que son identité ne serait révélée que lorsque : 1) il ferait partie du Groupe Vatfair-Fair ou 2) son propriétaire paierait la publicité gratuite que le Professeur et ses collaborateurs lui font depuis des années.

(5) Voir, à ce propos, le compte rendu du concert inaugural annuel de la S.B.E.C.M.A.N. (Société Bénévole et Contemporaine de Musique Ancienne de Napierville) qui fut donné lors de l'ouverture de la Salle Marc Ronceraille.


Retour, si vous êtes venu par là, aux : Marshall

Sinon, voir à : Beaudoin II de Jérusalem

Ou encore à : Roland Caseault


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru