William Shakespeare

Dramaturge, comédien et poète, né à Stratford-on-Avon en 1564, fils d'un commerçant ruiné.

La TRADITION veut que Shakespeare soit mort le 23 avril 1616 (jour de son anniversaire de naissance) d'une fièvre contractée peu après une rencontre, chez lui, à Stratford, avec ses amis-écrivains Ben Johnson et Michael Drayton, mais les exégètes, les biographes, les spécialistes de l'oeuvre et de Shakespeare ne s'entendent pas sur le fait qu'il ait été à Stratford à ce moment-là (ni sur la soirée, naturellement, ni sur la fièvre).

Après avoir vécu la majeure partie de sa vie à Londres, il serait revenu à Stratford en 1597, un an après la mort de son fils Hamnet, mais jusqu'en 1614, on le sait toujours présent à Londres s'occupant de théâtre (du Globe en particulier).

On s'accorde généralement sur le fait qu'il se soit retiré presque définitivement en 1611.

On sait qu'il a été inhumé à Stratford (à l'intérieur de l'église Holy Trinity) car les registres de cet église l'indiquent.

L'emplacement exact est encore un sujet de controverse mais la tradition aidant, on admet que celui indiqué aujourd'hui serait exact.

Il n'existe que deux représentations picturales de Shakespeare qui sont considérées comme étant de véritables portraits de lui le Chandos (aujourd'hui au National Portrait Gallery à Londres) - que certains considèrent comme ne pouvant pas être un vrai portrait de Shakespeare ! sauf que c'est le plus connu - et le Droeshout qui lui serait authentique (il s'agit de la gravure faisant partie du Premier Folio, c'est-à-dire la première vraie publication de ses oeuvres).

Il en existe d'autres Le Flower Portrait, le Faithome Portrait, le Soest Portrait... mais ils ressemblent trop au Chandos ou au Droeshout pour être considérés autrement que des copies de l'un ou de l'autre.

Certains avancent la possibilité que le Startford Monument (intérieur de l'église Holy Trinity) serait également authentique...

Il n'existe aucun autre portrait de Shakespeare mais il arrive - comme ce fut le cas récemment, à Toronto - qu'on en "découvre" encore sauf qu'ils sont rejetés par les spécialistes dès qu'on commence à les diffuser...

Aucune peinture de ses enfants ni d'Ann Hathaway.

Sa vie en fait est mal connue mais on sait qu'il s'est fortement inspiré de Marshall le Gros et de Marshall le Mince (deux frères jumeaux) pour ses personnages de Falstaff et de Hamlet. (Voir aux  Marshall)Ces deux frères ont, par ailleurs, fait l'objet de diverses études scientifiques, l'un étant le plus petit géant du monde et l'autre le plus grand nain.

Souvent cité par Marshall le Grand qui était un fin anglophile.

Photo de Shakespeare and Co. à Paris, à l'été de 2001


 

Retour, si vous êtes venu par là, aux : Accords du Latran

Sinon voir à : Aceto

Ou encore à : Baywatch Hawaiin Wedding


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru