La fanfare secrète de Napierville

(Bref historique et origine du nom)

La Fanfare secrète de Napierville (circa 1867)

***

Créée en 1863 pour l'édification des masses laborieuses par Tony Marshall, dit Marshall le Grand, la Fanfare Secrète de Napierville doit son nom à la forme de ses premiers instruments à vent, hérités, pour la plupart, de la Guerre de Sécession.

Les pavillons de ces instruments étaient, en effet, dirigés vers l'arrière de telle sorte à ce que les exécutants puissent être entendus, en marche, par ceux qui les suivaient.

L'idée de ne pas modifier l'orientation de ces pavillons - aux tonalités particulières - fut, on le sait aujourd'hui, fort louable mais lorsque les instruments auxquels ils étaient rattachés furent, pour la première fois, joués en concert, les auditeurs manifestèrent leur mécontentement devant l'impossibilité, pour eux, de voir les visages de ceux dont, disons-le, ils admiraient les prouesses techniques car l'ensemble était très connu pour sa virtuosité

Les journaux de l'époque nous rappellent certains difficultés qu'eut, au tout début, cet ensemble de «musicien sans nom», de «musiciens sans personnalités», de «visages cachés» (ou «secrets») mais également leur succès. Surtout après que ce «marching band» eut adopté le nom de «Fanfare secrète», nom qu'elle a conservé jusqu'à aujourd'hui malgré la présence de plus en plus nombreuse, à partir de 1919, d'instruments conventionnels au sein de sa formation dont, le «Marshall-o-Phone» (à soupapes), invention d'Alphétus Marshall, le fils du fondateur.

Photographiés ici pour la première fois, on peut voir, de gauche à droite, les membres originaux de cette vénérable institution :

  • Les frères Abdon et Sennen de la Gauchetière

  • Bonaventure Francis

  • Nabor Ouellette

  • Nérée «Achille» Gingras

  • Eusèbe Évariste Balthasar Caseault (de la famille des Caseault de Limoilou, Québec)

  • Pantaléon Cossette

  • Tony Marshall

  • Raphaël L'Archange

  • Damien Letendre

  • Quasimodo Nozières

  • Placide Lorrain

  • Le Père Didace

  • Félix Lechat

  • Cyprien Légaré

Les concerts donnés aujourd'hui par la Fanfare Secrète, particulièrement lors du Festival du Cinéma de Napierville, sont très courus.


Retour, si vous êtes venu par là à : Danville

Voir également à la S.B.E.C.M.A.N.

 

Ou encore à : Tombouctou


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru