Université de Napierville

Le Mouvement Littéraire d'Alexandrie

Photo à suivre


Fondé en 1965, sur l'initiative de Victor-Emmanuel Débris et de Madame Fawzi Malhasti, par un petit groupe d'écrivains, de cinéastes et de versificateurs, le Mouvement Littéraire d'Alexandrie n'a jamais été, à proprement parler, un mouvement littéraire, ni une école théorique ou critique, mais plutôt «une sorte de groupe de recherches en littérature combinatoire», dont le propos a toujours été de fournir de nouveaux rapports entre les fonds et les formes littéraires, rapports susceptibles de nourrir des créations inédites.

"L'idée nous est venue, répondait V.-E. Débris lors d'une entrevue diffusée en 1974 sur les ondes de la CNAP, à l'écoute d'un enregistrement des lieder de Hugo Wolf par le Professeur Marshall qui s'accompagnait alors à l'accordéon musette (1). Nous nous sommes dits, à ce moment là, Fawzi et moi : pourquoi ne pas faire la même chose en littérature ? - Et c'est ainsi qu'est née, l'année suivante notre première oeuvre, signée conjointement par tous les membres de notre mouvement : l'Odyssée, récrite entièrement sous la forme d'un traité algébrique."

Le mouvement a débouché sur des créations pour le moins étonnantes non seulement en littérature mais dans le domaine des beaux-arts, de l'architecture, du cinéma, de la décoration intérieure et même de la cuisine (voir au Dragon Basané).

Citons au passage :

  • La Vénus liquide du sculpteur Giuseppe Dilla Bruti (qui a su inspirer tout le design grec des années quatre-vingt et quatre-vingt-dix) - Voir à Grecs
  • Les photographies sonores du céramiste Ozias Santinelli, inspiratrices des cartes postales chantantes
  • Faust et la pétrochimie relative de Sushema Amagashi, le film à l'écran mobile mais aux  images fixes incontestablement à l'origine des clips contemporains
  • Les chansons faites pour être lues de Gaspard de la Nocce
  • Les soufflés et autres plats de haute gastronomie qu'on dit poèmes culinaires
  • Les boules-souvenirs décoratrices avec neige à l'intérieur (mais sans neige) devenues, aujourd'hui, objets d'art
  • Le couteau sans manche dont la lame est inexistante
  • La lampe incandescente qui sert de haut-parleur
  • Etc., etc.

Parmi les grands littérateurs qui sont passés par ce mouvement, il nous faut citer, naturellement le romancier égyptien,  Falah Souffer, dont les grandes épopées, écrites entièrement sur le sable, ont aujourd'hui fait école.

Quant aux poèmes de Madame Fawzi Malhasti sur les métaux usinés, voir à : poèmes.

Autres membres du Mouvement Littéraire d'Alexandrie :

  • Rodolpho Solace ("Poèmes en forme de fruits", "Farine et charbon", etc., etc.)
  • Stonewall Milton (designer de la pelle en glace, du livre sans page...)
  • Les mimes chantants Reynaldo Barollo et Lou Greenberg
  • Le photographe-scultpteur-peintre et guitariste amateur Raoul-Jean Bienmis
  • Blade Runner, le cinéaste de science-fiction dont les films d'anticipation se déroulent toujours dans la Grèce Antique
  • Ringo Ménard, l'homme au clocher sous-terrain dont les créations rappellent celles de Mozart mais en plus moderne
  • Juan Gallardo qui a tant su révolutionner la tauromachie
  • Éric Lortie, le poète "explosif"
  • Marcel Godin, l'important fondateur de la FIP (membre honoraire)
  • Max Sennett des Keystone Cops (à titre posthume) - Voir à Danville
  • ...

Voir également à :

Et à :


(1) Voir à Chronologie - Euclide Marshall - 1964

 

.

 


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru