Université de Napierville

Titonius Andronicus

Photo à suivre


Tragédie en cinq actes de Louis Marshall, dit Le Bègue

Cette tragédie a été présentée pour la première fois le 16 mars 1665 au Petit Théâtre de Versailles.

Entreparleurs :

 

Titonius Andronicus, général romain, vainqueur des Goths

Lucius, son confident

Lavinia, sa fille

Inoublius, son gendre

Fabius et Flavius, ses fils

Tamora, la Goth, d'abord esclave puis femme de l'empereur Crecellus

Curius, son fils ainé

Picpus et Glavius, ses autres fils

Benladus, son confident

 

Quelques servantes, des gardes et un hallebardier.

 

La scène est à Rome.

Argument :

 

Titonius Andronicus triomphant, retourne à Rome après son éclatante victoire sur les Goths. Parmi ses captifs, la reine Tamora et son cruel confident, Benladus.

 

Le sang coule dès le premier acte quand Titonius ordonne la mort de Curius, le fils aîné de Tamora, dont le corps, découpé en morceaux, sert à alimenter le bûcher de deux de ses propres fils, morts au champ d'honneur.

 

Dans les jours qui suivent, Tamora, ayant séduit l'empereur Crecellus, fait tuer Inoublius, le gendre de Titonius, puis ses fils, Fabius et Flavius et deux de ses serviteurs. Elle fait également violer sa fille Lavinia par ses  fils, Picpus et Glavius, qui lui font couper les deux mains. - Fin du premier acte.

 

Au deuxième acte, ballet, danse et bacchanale lors du mariage de Tamora et de Crecellus auquel, ignorant les noms des agresseurs de sa fille, Titonius assiste, impuissant.

 

Instruit (au troisième acte) de la perfidie de Tamora, Titonius fait assassiner les deux fils de sa rivale en présence de Lavinia. Il recueille leur sang qui, mélangé à du poison, sert à tuer Crecellus, sa mère, ses deux fils, sa fille, son gendre, une cousine et trois de ses serviteurs dont un hallebardier.

 

Au quatrième acte, Tamora et son confident, Benladus, assistent poliment à l'enterrement de Lavinia qu'ils ont fait tuer lors des obsèques de Crecellus et de sa famille.

 

Au cinquième acte - le moins réussi selon le regretté Voltaire - Tamora meurt de langueurs tandis que Benladus, aux prises avec des dettes de jeu, se jette dans le Tibre. - Titonius se suicide. - Reste Lucius, qu'on aura vu brièvement au premier acte, pour pleurer tous et chacun.

Note :

Une version moins sanglante de cette pièce (malgré que Lavinia, en plus d'y avoir les mains coupées, se fait arracher la langue), et connue sous le nom de Titus Andronicus, fait partie du répertoire généralement attribué à William Shakespeare.

Vers :

 

Parmi les vers les plus célèbres de Titonius Andronicus, citons :

 

Que sachiez-vous, Lucius, des horribles desseins

Que le sort, de son sein, cachait en son sein ?

 

...

 

Que faisais-tu, Lucius ? De quel feu pétais-tu

Quand de mon glaive j'occisais ces malotrus ?

 

...

 

Nous vous attendions, le coeur meurtri, père chéri

Au soupir du matin, à la respiration de la nuit.

 

...

 

Que n'eussiez-vous été là, cher Andronicus

Quand, de l'empire romain, tous étaient convaincus ?

 

...

 

De ces pièces, de ces effigies, je suis l'esclave

Dans ce Tibre, il est urgent que je me lave.

 

...

 

Je meurs, je suis occis, quelle mort, Andronicus !

Je vis, je suis vivant, ah ! quelle vie, Titonius !

 

...

 

Inoublius, cher Benladus, sera cendre et pous-

Sière avant que Fabius et Flavius ne poussent

Ce que je dis, par la racine : je le prédis ;

Je te le jure ; je te le promets ; mot fait, mot dit.

 

Voir également à Crasibule et Pharice

 

ou voir à :

 

Louis Marshall dit «le bègue»

 

Rogent-le-Retrou (pour Jean de Rotrou)


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru