Coquelin l'aîné et Coquelin cadet

Le monument aux frères Coquelin (Boulogne-sur-Mer)

Constant Coquelin, dit Coquelin l'aîné, et Ernest Coquelin, dit Coquelin le cadet, frères et comédiens.Les deux sont nés à Boulogne-sur-mer, le premier, le 23 janvier 1841, le second, le 16 mai 1848.

Les deux furent en leur temps aussi célèbres que Sarah Bernhardt.

Coquelin, l'aîné dans le rôle de Cyrano de Bergerac

L'aîné débuta en 1860 à la Comédie Française dans les rôles de grands valets du répertoire. On dit que son physique et sa diction l'y servaient à merveille : un visage large, nettement taillé, d'une mobilité que même l'empâtement de l'âge ne put diminuer ; des yeux vifs et perçants, un nez légèrement retroussé, qui donnait à sa physionomie, même sérieuse, un air de gouaillerie vite tournée à l'insolence ; une voix, enfin, plus nette encore que forte, cuivrée, claironnante et servie par toutes les roueries du métier. (Henri Trévise). Créateur du Cyrano d'Edmond Rostand, il est passé à l'histoire. - Coquelin l'aîné est décédé le 27 janvier 1909.

Coquelin le cadet dans le rôle de Monsieur de Pourceaugnac

Le cadet fut un comédien populaire, très goûté du public. Le rire qu'il provoquait faisait oublier ses défauts car son comique tournait souvent à l'excès, à la charge caricaturale. (Michel Marcille) - Charles Cros écrivit pour lui divers monologues où, paraît-il, il était époustouflant. - Voir, à ce propos, celui, sur le bilboquet (lien ci-dessous). - Coquelin cadet est décédé le 8 février 1909, quelques jours à peine après son frère.

Il nous reste d'eux que ces descriptions, des photos et quelques enregistrements (très mauvais d'ailleurs) dont un, de Coquelin l'aîné, gravé en 1897, et dans lequel on retrouve cette caractéristique de l'époque qui était de déclamer avec beaucoup d'ampleur des vers auxquels on vou;rait souvent donner un sens qu'ils n'avaient pas.


 

- Texte et présentation : Jerimadeth Lashni


Retour, si vous êtes venu par là, au bilboquet (Charles Cros)

Sinon, voir à Sarah Bernhardt

ou encore à Saint Casimir


© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru