Robert de Lazure

 

Fils du poète Albert de Lazure, Robert, né à Napierville, le 6 juin 1982, est aujourd'hui à l'emploi de la Compagnie de Livraison Vatfair-Fair World-Wide Delivery Company où on lui promet un brillant avenir.

On le voit ici, livrant des échantillons de confettis au siège-social de la Vatfair-Fair and Co. (Saint-Romuald-d'Etchemin) avec ce sourire qui le caractérise si bien.

Son père, l'ex-plombier Albert de Lazure est arrivé au Canada, depuis le Var, en 1966 (le 10 avril).


Notes biographiques concernant Albert de Lazure :

Son visa d'entrée [Canada] lui ayant été refusé deux ans auparavant - sous le bas prétexte que des plombiers, on n'en avait déjà trop, particulièrement au Québec -, Albert eut l'idée de se transformer en écailleur-marronnier, c'est-à-dire en un de ces serveurs dans les restaurants qui savent à la fois ouvrir des huîtres et réchauffer des marrons. - Ce double-métier, jusqu'alors inconnu en Amérique du Nord, lui valut d'être accueilli les bras ouverts.

Écailleur lors de l'Exposition Internationale qui se tint à Montréal en 1967, Albert de Lazure, se fit maronnier dès 1968, à la porte de divers restaurants, notamment le Palais du Smoked Meat, rue de la Montagne (en face de Chez Tavan) avant de se voir forcé d'abandonner son commerce de marrons chauds à cause de la concurrence, divers sauciers-marronniers, brasseurs-écailleurs, plongeurs-nettoyeurs (etc.) ayant été entre temps admis au pays par un système de révision aujourd'hui modifié que pour n'accepter que des immigrants à triple métiers (balayeur, chauffeur-de-taxi et musicien, par exemple).

Ses activités l'ayant mis en contact avec l'intelligentsia montréalaise, Albert de Lazure publia son premier livre en 1970 sous le titre de A. Bry d'Abattut, vicomte, une sorte de parodie en vers à propos d'un descendant d'un maître de postes anobli par Louis XIII en récompense de l'aide qu'il apporta à Luynes et à Vitry lors de l'assassinat de Concini (dont l'épouse - les plus vieux s'en souviendront - accusée de sorcellerie, fut décapitée et brûlée).

On connaît la carrière fulgurante qu'il a, depuis, connue.


Voir également  à :Roland Caseault

ou à : Jean Cocteau

Ou encore à :Désiré Pougaud


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru