Marceline-Huberte Macmillan

Née à Saint-Thuribe dans le comté de Portneuf (Québec), Madame Marceline-Huberte Macmillan est diplômée en arrangements floraux de l'Institut Fleury-de-Bar-en-Bar (dans le Var), diplômée en économie familiale de la Sorbonne (East Sussex), possède une maîtrise en sciences sociales et en décoration intérieure du Carnegie College of Greater West Mifflin (PA) de même qu'un doctorat en sciences muséales du Redbridge Army Institute du 18a Chinbrook Road, Bromley (London).

Depuis 1988, elle a oeuvré au sein d’institutions muséologiques internationales ici et ailleurs dont le célèbre Musée des Arts Décoratifs Urbains situé au 1701bis de la rue de la Passementerie, quartier des Gobelets, dans l'est de Montréal. Depuis 1997, elle occupe le poste de Deputy Director du Artistic Art Association of the Clapton Marsh Museum,Walthamstow (Kent) où elle a présenté notamment, en 1998, la collection de peintres contemporains de Monsieur et Madame Benoit et Marcelle Brisebois de Lorraine (Québec), une rétrospective du peintre américain d'origine anglaise Rowan Hopkins (en l'an 2000) ainsi que la deuxième exposition internationale sur le rose, l'an dernier. Elle y a en outre, à titre de directrice de projet, préparé pour l'an 2008 l’exposition et le catalogue consacrés à la rétrospective de l'oeuvre de Judith Topart en collaboration avec le Wichita Museum of Punk Art et le Museum of Fine Arts de Cockfosters. Elle a de plus travaillé à la mise sur pied au Clapton Marsh Museum du Shackle and Winbley Center for Feminist Art qui, grâce à son concours, a reçu le don des oeuvres de Dame Diana Thunstill.

De 1995 à 1996, Madame Marceline-Huberte Macmillan a été directrice de la Boswell Contemporary Art Gallery rue des Abesses, à Vancouver. Elle y a conçu entre autres expositions : Geraldine Curtiz, Samuela Picknot, Dolores Umujiaki, Bing, Tamarah Tong, Alberta Edwards et Lucienne Korod (cette dernière exposition en collaboration avec le Shaughnessy Art Gallery de Barraute, en Abitibi).

Son passage à la Boswell Contemporary Art Gallery a été particulièrement remarqué par la mise sur pied d’une importante levée de fonds organisée grâce à ses connaissances approfondies du milieu des squeegees de Vancouver et de Victoria, ce qui a eu pour effet une augmentation considérable de la clientèle de ce musée largement subventionné d'ailleurs par une ex-ministre défaite dans son comté lors des élections provinciales de 1997.

Madame Macmillan a également conçu, grâce à l'aide reçue du National Rifle Association, l’importante exposition Now's the Time (The Emergence of Skinhead Art) réalisée alors qu’elle était conservatrice à la Punk Art Gallery de Terre-Haute, Indiana et où des œuvres de Jim Hacker, Tomahawk Smith, Paul Hounslow et Robert "Bob" Lortie ont pu être vues. Cette exposition circula ensuite dans plusieurs villes des États-Unis, dont Kokomo (Indiana), Chillicothe (Ohio) et Ottumwa (Iowa).

Ardente féministe, Madame Macmillan a publié plusieurs volumes sur l'art au féminin, abondamment illustrés, ce qui lui a valu une décoration du Women's Institute for the Advancement of Women de Tombstone (Arizona) et un poste permanent sur le conseil d'administration du Francis Gouine Ladies Club de New York.

Au cours de ses différents mandats, Madame Macmillan a su se démarquer par ses connaissances, son dynamisme, son leadership et ses autres qualités.

Le Professeur Marshall, président du conseil d’administration de l'AAA, s'est dit heureux que Madame Macmillan ait accepté, le 2 juillet 2004, de diriger la destiné de cet important secteur des activités de l'UdeNap.

Madame Macmillan a été choisie par un comité composé du Professeur Marshall, recteur de l'Université de Napierville et petit-fils du Grand Marshall, de Madame Fawzi Malhasti, la poétesse de renom, du révérend Cornelius Chasuble de l'Église Pentateutique des Saints de la Septième Venue du Christ, de Monsieur Alcide "Slow Drag" Pavageau, de George de Napierville, de Serge et Rhéal de l'Institut Napiervillois de Relooking International, d'un marchand de couleurs, d'un libraire, d'un disquaire, de la fille d'un bijoutier, d'un ingénieur, d'un investisseur, d'une numérologue, d'un comptable, d'un avocat, d'une designeresse, d'un agent de change, d'un important producteur en alimentation, d'un rentier et de Georges du Garage Esso, esplanade du Grand Marshall.


Retour, si vous êtes venu par là à Billy Anderson

Sinon, voir à : Robert Burns

Ou encore à : Sainte Marguerite


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru