Sarto

(et Sarto, le roi de la pépine)

Sarto est le nom d'une illustre famille italienne qui nous a donné un pape (Pie X), plusieurs cardinaux, divers prélats, un peintre (*), deux ministres et divers chefs d'entreprise.

Sarto est aussi le nom d'une importante famille de Napierville implique dans le commerce de la revente et de la location de rétrogradeuses-excavatrices mieux connues dans la région sous le nom de pépines.

(*) Andrea Angeli ou Andfrea d'Agnolo di Francesco dit Andrea del Sarto [1486-1530], lve de Pietro di Cosimo, influencé surtout par Raphaël et Léonard, dont Alfred de Musset s'est inspiré pour l'un de ses premiers drames, André del Sarto [1833],

C'est le 6 mai, 1895, que naquit, deux heures de l'après-midi, dans le petit village de Castellaneta en Italie (Castellaneta est situé à vingt minutes du centre-ville de Taranto dans les Pouilles), Rodolpho Pietro Filiberto Raffaello di Sarto, le fondateur de Sarto Pépine and Co. (autrefois Les Pépines Sarto) de Napierville.

Elève studieux et brillant, il fit ses études à Matera, Brindisi, Taranto, Bari, Foggia avant d'obtenir un diplôme en sciences de l'administration à l'Université de Naples.

Immigré au Canada en 1920, il débuta sa carrière à titre de chef-comptable dans une entreprise de fabrication de ciseaux fins et d'instruments chirurgicaux Saint-Elzar, sur l'Ile Jésus, au nord de Montréal (aujourd'hui Ville de Laval).

Non content de son sort, il découvrit qu'en recyclant des mégots de cigarette on pouvait obtenir, en moyenne, de quoi paver une ou deux rues (de ce temps-là - aujourd'hui. on en pave une dizaine) partir de, tout au plus, une douzaine de paquets. - Ambitieux, il fonda la Sarto Paving Company qui fut englobée l'année suivante par la VatfairFair Paving and Digging Company, la mode étant, à l'époque d'installer des égouts sanitaires même dans les coins les plus reculés de la Province.

Acte de Naissance de Rudolpho Sarto
Mairie de Castellaneta
(Collection particulière)

Le crash de 1929 et la crise des années trente porta un dur coup à cette entreprise qui, malgré d'importants contrats gouvernementaux, périclita jusqu'à sa fermeture en 1939.

En 1940, Raphaël Sarto, devenu citoyen canadien, participa à l'effort de guerre en perfectionnant divers appareils ayant servi à creuser des tranchées et devint ainsi l'inventeur de la fameuse machine rétrogradeuse-excavatrice qu'il nomma, en l'honneur de son plus jeune fils, Pepino Alberto Michel-Angelo, pépine. - Le nom allait rester.

Installé dans la région de Napierville en 1943, l'entreprise de Raphëal, Les pépines Sarto, fut intimement reliée aux perçages des grandes rues du quartier universitaire : le boulevard du Grand Marshall, la grande rue du Grand Marshall et la petite rue du Grand Marshall lui doivent leur trace rectiligne. - Responsable des installations portuaires et ferroviaires de l'UdeNap, l'entreprise, Les pépines Sarto, connut ses heures de gloire au cours des années cinquante et soixante alors qu'elle employa jusqu'à deux cents ouvriers.

A la mort prématurée de son fondateur, décédé dans un accident de chantier, son fils Robert (Roberto) pris la relève et transforma l'usine de fabrication de son père pour en faire un centre d'interprétation de la nature tout en ouvrant, parallèlement cette nouvelle aventure, une société de location (de pépines) qu'administre aujourd'hui son propre fils, Joseph (Giuseppe), qui, activement mêlé aux activités para-éducatives de l'UdeNap, continue répandre le nom de Sarto à travers le monde dans les milieux universitaires et de bienfaisance.

Fréquemment approché par le groupe Vatfair-Fair and Co, Joseph Sarto souligne qu'une saine compétition - même dans la région de Napierville - ne peut faire de tort aux citoyens habitant le quartier universitaire de ladite municipalité. - Il est cependant de plus en plus question que Sarto, le Roi de la pépine (nouveau nom de l'entreprise depuis 1997) se joigne à la firme de Pavageau Location, une solide amitié liant présentement ses deux administrateurs.

(Texte rédigé en 2003)

Si c'est pas Sarto, c'est pas une pépine !


Voir commanditaires


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru