Godefroy de Tomaschet

 

Hydrographe de réputation internationale né à Napierville le 20 mai 1857, décédé à San Isidor del Casso, au Caraguay, le 4 août 1943.

Entré à vingt ans l'Ecole Polytechnique de Saint-Laurent-des-Eaux (Var),Godefroy de Tomaschet en est sorti en 1879, dans le corps des ingenieurs-hydrographes où il a fait une carrière rapide et brillante : sous-ingénieur en 1882, il est nommé ingénieur de 2e classe en 1895, de 1ère en 1898 et ingénieur en chef en 1902. Il demeura dans ce corps d'élite jusqu'en 1908 pour se consacrer à l'enseignement (Université de Napierville) où il fut un des plus brillants professeurs jusqu'en 1932.

La liste des travaux officiels dont il fut chargé et des missions scientifiques (qu'il a remplies avec un succès très remarqué) figure dans trop de volumes pour être répétée ici. A cette liste, il faudrait joindre l'énumération de ses principaux ouvrages dont l'énoncé seul témoigne d'une grande et remarquable variété de connaissances et dont quelques-uns présentent un intérêt pratique de tout premier ordre : De l'absence d'eau dans les régions montagneuses de l'Afghanistan (1901, 3 volumes), Guide de la gestion des mares souterraines (1902) et Quoi faire en pleine mer lors d'un ouragan (1905). C'est dans ce dernier ouvrage que se trouve formulé ce principe capital, dont l'application a sauvé bien des navires d'un naufrage certain, savoir qu'un bateau se trouvant dans le l'oeil d'un ouragan a tout intérêt gagner par tous les moyens possibles la zone extérieure où la pression barométrique est plus forte et la vitesse du vent moins grande. De même, par son Mémoire très étudié et très suggestif sur les installations portuaires de Saint-Martin-de-Seignanx (Alpes),  il fut le premier à prédire la faillite de ces installations.

Parmi ses autres publications,il faut citer un Mémoire sur la chloruration (sic) des océans (1910), un Mémoire sur les composés chimiques de la pluie (1911), des Notes sur l'exploration des puits asséchés de la région de Maubeuge (1913), un rapport fort remarquable sur le Régime des eaux de Baden-Baden (1915) et de nombreux études de détail insérées notamment dans les Annales hydrographiques des Dames de Saint-Armand-les-Eaux (Ardèche) et dans les comptes rendus de l'Académie des Sciences et de la Pêche en Hautes-Montagnes dont il fut membre d 1914 1931.

Godefroy de Tomaschet a également contribué au perfectionnement ou la construction de nombreux instruments de précision employés dans les recherches hydrographiques. On lui doit un inclinomètre destiné à la mesure de la pente des lacs, un densimètre destiné à mesurer la sécheresse de certains cocktails à base de bili guinéen, un cercle azimutal pour déterminer le haut du bas dans certaines contrées subarctiques, etc., etc.

Elu membre du Temple de la Renommée de l'Université de Napierville en 1941 (le 19 novembre), la personnalité de Godefroy de Tomaschet continue d'être une source d'inspiration pour tous les chercheurs de l'UdeNap.

Son petit-fils, Albert de Tomaschet, président de la Nitrobank de St-Hyacinthe-en-Braie (Var) est membre du conseil d'administration de la Troupe du Grand Marshall.

 


Retour, si vous êtes venu par là, à : André Malraux

ou voir : Pont-Aven


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru