Université de Napierville

Tartine au beurre

 

La recette est d'un simplicité navrante :

D'abord il faut une tartine et puis du beurre.

Pour ceux qui ne connaissent pas les habitudes alimentaires de ce pays où cette recette existe depuis toujours, rappelons que la tartine classique est d'abord constituée d'une tranche de pain - pas d'une de ces tranches grossières qu'on retrouve en Angleterre et de plus en plus dans les pays germaniques sous le nom de «tranches de pain» mais d'une véritable tranche de pain, découpée dans un pain non tranché, i.e. : une baguette.

Et puis il faut du beurre.

On étend le second sur la première.

«La baguette, le couteau, pas trop mince, pas trop épais. La mie fraîche mais pas trop. - Ah, c'est tout un art. On nous envie dans le monde entier pour ça, nous autres, les Français ! Regarde. Tu étales. Y'en a qui se défonce à la colle d'avion, à la lessive, enfin des trucs compliqués. Moi, mon Satori, c'est ça : le zen dans l'art de la tartine.» (Gorodish dans Diva de Jean-Jacques Beinex - 1981)

- Joëlle Le Bouchon (Ms) - (09-04)

Voir toutes nos recettes

Pour vos repas en famille :  

Le Dragon Basané

Trente ans de gastronomie universitaire


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0

Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru